Les papillons bleus
Centre Nouveau d'Expression du Soi
L'ATELIER  |  FABIENNE DEMICHELIS  |  LES SEANCES  |  LES STAGES  |  PRESSE  |  GALERIE  |  CONTACT
Le ClosLieu
Accueil > L'ATELIER : Le jeu de peindre 

Le jeu de peindre


Ni école ni art-thérapie, le jeu de peindre® exprime en toute liberté la mémoire enfouie des premières années de vie...

Le principe

Une fois par semaine, pendant 1h30, les participants s’activent autour de la table-palette, lieu de partage des pinceaux et des couleurs.

Chacun se sent libre de peindre à sa guise sans crainte d’être jugé. Il n’y a pas de thèmes imposés ni de commentaires sur les peintures. Mon rôle est d'encourager la spontanéité et le tracé naturel mais aussi de veiller au soin apporté à chaque tableau, car un travail bien fait stimule le plaisir de peindre.

Le jeu de peindre® ne peut exister que dans un espace clos sans fenêtre. Lieu de dépaysement et de rupture avec la vie quotidienne ; véritable rempart devant les pressions et les influences extérieures. Ce qui est tracé par chacun n’est jamais commenté, ni jugé. Ceux qui viennent ici sont de tous âges et non groupés par catégories, voilà pourquoi la compétition n’existe pas.

Ce climat est une mise en condition pour faire émerger ce qui est profondément enfoui dans chaque être. Ainsi est tracé sur la feuille, non pas ce qui naît de l’intention (suivre un modèle imposé, reproduire un tableau, faire plaisir à…) mais ce que dicte l’organisme.

C’est cela qu’Arno Stern appelle la Formulation. Elle permet à la personne de se libérer de la dépendance de modèles et de développer une autonomie positive.

L’équilibre entre liberté et exigence est essentiel afin que la Formulation puisse se manifester, parce que chaque être porte en latence des capacités d’expression insoupçonnées qui ne demandent qu’à s’épanouir.


ARNO STERN "L'art de peindre appartient aux artistes,
le jeu de peindre appartient à tous les autres."


Le jeu de peindre et l'enfant

Lorsqu’il peint l’enfant est capable de concrétiser ses émotions, de faire ses expériences, d’entrer en contact avec le monde. Ce que peint l’enfant lui est dicté, et ce sont avant tout des sensations qu’il exprime par l’art qui en est l’unique moyen d'expression.
Le langage plastique de l’enfant est "expression affective" avant d’être figuration.

Le tableau est un écran sur lequel se joue des aventures ; il n’est pas pour l’enfant un bel objet ou une œuvre précieuse. Aussi, l’intérêt que l’enfant lui porte cesse dès le moment où il considère le jeu créateur comme terminé. Il n’a pas la nécessité de les montrer.

Ici l’enfant évolue et grandit à son rythme, il n’est pas "sur-stimulé", il n’est pas non plus comparé. Tout cela est inutile, cela l’épuise. Le jeu de peindre® permet simplement à l’enfant de s’exprimer et de s’envoler librement.

La pratique régulière de ce jeu permet un retour à la spontanéité dans le simple acte de tracer, améliore la concentration et la confiance en soi.


CARL GUSTAV JUNG "La création de quelque chose de nouveau
n’est pas accomplie par l’intellect, mais par l’instinct du jeu
qui surgit de nos nécessités intérieures."


Les règles du Jeu


  On peint debout, sur une feuille blanche punaisée au mur. La position debout est très importante car elle libère le geste.

  Chacun choisit, sur la table-palette, les couleurs qu'il va utiliser ; prend le pinceau et laisse libre court à son imagination.

  L'expression est libre, aucun thème n’est imposé, aucun modèle ni jugement de valeur, chacun est mis en situation de réussite.

  Chacun chemine à son rythme et décide quand son dessin est terminé.

  Il n’y a pas de limite d'espace : un tableau peut se faire sur un nombre infini de feuilles accolées de part et d’autre de la feuille initiale.

  Chacun travaille pour soi au milieu et dans le respect des autres.

  Personne ne commente, ni ne donne un avis sur la trace faite sur la feuille, ni la sienne ni celle des autres.

  Les travaux sont archivés et conservés à l’atelier afin de protéger l’expression personnelle de la critique des autres. Ils ne sont pas destinés à être montrés ou exposés, car ils ne sont pas nés d’une attente extérieure mais d’une nécessité intérieure. Les parents peuvent venir les voir sur rendez-vous.

  Seule une pratique régulière et dans la durée, permet de ressentir les bienfaits du jeu de peindre®.



KRISHNAMURTI "Le vrai apprentissage se fait
quand l’esprit de compétition a cessé."



Haut de page  retour haut de page



Les papillons bleus